La Concordia en mode festif

La Liberté – Lundi 27 novembre 2017

Nicolas Michel, ancien secrétaire général adjoint de l’Organisation des Nations Unies, a été nommé membre d’honneur de La Concordia, lors de la soirée annuelle du Corps de musique officiel de la Ville de Fribourg, qui a eu lieu vendredi.

C’est un invité prestigieux qui a été honoré vendredi soir lors de la traditionnelle soirée annuelle de La Concordia. Nicolas Michel, ancien secrétaire général adjoint de l’Organisation des Nations Unies (ONU), s’est vu octroyé le titre de membre d’honneur du Corps de musique officiel de la Ville de Fribourg. Celui qui a aussi été, notamment, professeur de droit international aux universités de Fribourg et de Genève a, lors de son discours, tiré des parallèles entre les valeurs issues de la pratique musicale et l’ouverture sur le monde. Selon lui, le nom “Concordia” est ainsi déjà évocateur de paix.

“Il a aussi rappelé les liens qui le lient à notre corps de musique, puisque son oncle, Alfred Michel, l’a présidé de 1938 à 1943”, confie Olivier Schaller, président de La Concordia. Nicolas Michel a en outre fait part de son plaisir à écouter en Basse-Ville, depuis 50 ans, les dianes jouées par l’harmonie lors de la Fête-Dieu.

Dominique de Buman, futur président du Conseil national, a prononcé la Landatio du nouveau membre d’honneur. Parmi les 160 convives, Maurice Ropraz, président du Conseil d’Etat, a souligné que l’aura de La Concordia prodfite à l’ensemble du canton. Le conseiller communal de Fribourg Pierre-Olivier Nobs, le président du Grand Conseil Bruno Boschung et le préfet de la Sarine Carl-Alex Ridoré figuraient également parmis les invités.

“Nous avons également fêté notre chef d’orchestre, Jean-Claude Kolly, qui dirige le corps de musique depuis 25 ans”, ajoute Olivier Schaller. La Concordia donnera ses prochains concerts de gala les 3 et 4 février à Equilibre. “Ils seront remplis de surprises pou célébrer ce quart de siècle de direction”, promet le président.

François Mauron


← La Liberté – Nicolas Michel honoré par La Concordia