Info fermer ×
+

Un Concordien champion fribourgeois des bois et une Cadette en finale

La Liberté – Lundi 18 janvier 2016

La compétition, le trac et les amis
«Quand je t’ai regardé poser ta sourdine, tu tremblais comme une feuille.» «Oui je n’en menais pas large. En plus les notes ne voulaient pas sortir. L’enfer…» Des discussions comme celle de ces deux jeunes musiciens il y en a eu des dizaines ce week-end à Planfayon. Le village singinois accueillait la 22e édition du Concours cantonal fribourgeois de solistes. Un rendez-vous incontournable dans l’agenda des musiciens, qui étaient 250 – de 10 à 45 ans – à participer cette année. Tous ou presque visent le même objectif : le titre de champion fribourgeois.

Expérience formatrice

«Le plus dur à gérer dans ce concours c’est le trac», se souvient Adrian Feyer, président du comité d’organisation et joueur de cor dans la fanfare Alphorn de Planfayon. Si sa participation au concours date déjà de quelques années, le trac ne l’a pas abandonné pour autant: «Nous sommes un comité jeune. Huit membres sur dix n’ont jamais rien organisé de cette ampleur. Heureusement nous pouvons compter sur 132 bénévoles.»

Gérer son stress et son appréhension, voilà un défi qui s’impose à chaque participant, du plus entraîné au plus dilettante. «Mieux vaut commencer le plus jeune possible. Les jeunes qui sont habitués à jouer au sein d’une fanfare ont tout à gagner à tenter une aventure en solo. C’est l’occasion d’acquérir une experience qui leur sera utile tout au long de leur vie de musiciens», explique Xavier Koenig, président de la Société cantonale des musiques fribourgeoises (SCMF). D’ailleurs les professeurs du conservatoire poussent leurs élèves à participer à ce concours très formateur, qui leur permet de se produire devant un public.


«En tout cas ce genre de concours nous aide à progresser, même si cela ne se passe pas comme on pourrait l’espérer», témoigne une jeune fille un peu déçue après sa prestation. Il faut dire que l’ambiance sur scène est très solennelle et que l’esprit de compétition est présent à chaque coin de couloir. Une clochette donne le départ à chaque soliste. Les candidats ont quelques minutes pour séduire un jury intraitable qui écoute les musiciens à l’aveugle, derrière un paravent. «On n’a pas le droit à l’erreur», résume un concurrent avant d’entrer en piste.

Comme en famille

Mais le Concours cantonal de solistes est loin de se résumer seulement à une compétition acharnée. «On peut dire qu’il y règne une ambiance familiale», explique Adrian Feyer qui ne ménage pas ses efforts pour que le confort et la convivialité soient au rendez-vous à Planfayon. «Les musiciens singinois se connaissent bien entre eux et les Romands aussi, notamment grâce aux camps de musique. Ce concours est l’occasion de tisser des liens entre les deux communautés linguistiques du canton», ajoute le president du comité d’organisation.

Le public ne s’y trompe pas puisqu’il vient chaque fois en nombre. Les parents, les grands-parents, la famille ou les amis: tous se déplacent pour venir encourager les concurrents. «Notre fils Victor joue du trombone à la Landwehr. Pour nous c’est normal de venir le soutenir car ce concours représente beaucoup de travail et de stress», témoignent de concert Esther et Martin Bernet, venus de Villars-sur-Glâne. «L’aspect social est le plus important, même si ça reste un concours», conclut Xavier Koenig qui se plaît à souligner les liens qui unissent la grande famille des musiciens fribourgeois.

Mathias Gumy sacré champion fribourgeois

L’honneur d’être désigné champion fribourgeois toutes catégories est revenu à Mathias Gumy, qui joue du cornet à La Lyre paroissiale de Courtion. Il s’est distingué en remportant la catégorie des cuivres. Le champion fribourgeois dans la catégorie des bois est le flûtiste Flavien Dumont, qui joue à La Concordia de Fribourg. Quant à la championne fribourgeoise des percussionnistes, il s’agit de Géraldine Zimmerli, qui joue du marimba – un xylophone à résonateurs d’origine africaine. Du côté des tambours, c’est Baptiste Moral, de la Fanfare de la Ville de Romont, qui devient champion fribourgeois. Les résultats complets – avec les points – obtenus par les solistes, les groupes et les ensembles peuvent être consultés directement sur le site internet du Concours cantonal de solistes 2016 : www.ccfs2016.ch.

Olivier Wyser