Info fermer ×
+

Un parfum d’Amérique

La Liberté – Mercredi 12 novembre 2014

Les Concordiens ont démontré leurs forces dans des pages de Maslanka et Chance.

Tout au contraire de son assistant Vincent Métrailler qui, du haut de ses 26 ans, n’a pas encore gagné tous ses galons. Sa première nomination au pupitre de l’harmonie d’excellence remonte à ce dimanche.

Délivrée au Podium de Guin, sa prestation n’a pas manqué de convaincre le public, prévenu du talent du Concordien au moment du discours de bienvenue : directeur en devenir et par ailleurs tromboniste aguerri, il a collectionné de nombreuses heures de vol au sein de phalanges renommées à Genève, Berne, Aarau et au Verbier Festival.

Une expérience synonyme d’assurance au moment de rejoindre le devant de la scène pour escalader en premier de cordée les reliefs du diptyque «Incantation et Danse» de John Barnes Chance. Vincent Métrailler hérite d’un orchestre chauffé à blanc après un solide premier quart d’heure dédié au compositeur David Maslanka, qui a vu Jean-Claude Kolly jongler entre des tuttis monolithiques et des dialogues intimistes. C’est avec une gestuelle plus ronde et moins tranchante qu’il embrasse les premières pages traversées d’une mélodie incantatoire.
Puis la tension monte d’un cran avec l’intervention de plus en plus rutilante du quintette de percussionnistes, qui fait tiquer et claquer une mécanique parfaitement réglée jusqu’au battement final.

Retour de Jean-Claude Kolly pour une deuxième partie de concert qui renoue avec Maslanka. En guise d’introduction à la Quatrième Symphonie, un solo de cor rêveur évoque le parfum des vallées vierges d’Amérique du Nord. Loin de rester contemplative, la musique emprunte tantôt à l’ambiance et à l’action d’un film à suspense, tantôt à la solennité de chorals de Bach. Alors que les souffleurs se frottent avec enthousiasme aux tuttis vigoureux, la harpe, l’orgue et le piano, souvent couverts par l’épaisseur du tissu orchestral, apportent des couleurs subtiles dans les passages plus transparents.

Benjamin Ilschner